Draken

Description:
Bio:

Draken est mon nom. Il m’a été donné, non pas par l’homme dont j’était la possession mais par, Oluf, un vieux sorcier de Gravêche… Enfin bref l’homme à qui j’ai appartenu jusqu’à mes 16 ans était propriétaire d’un établissement de combat clandestin. Son nom était Kalennas, mais on devait l’appeler maître, c’est d’ailleurs le premier mot que l’on m’apprit : Maître.

Il était humain mais on ne voyait jamais son visage, on ne le reconnaissait qu’à son masque noir et son chapeau à plume, toujours suivis de prêt par son garde du corps, Barkal, un orc qu’il avait dressé lui aussi dès son jeune âge. Mon ancien maître ne m’a jamais expliqué comment il m’avait obtenu, à vrai dire, j’ai pas souvent entendu ça voix. Les seuls messages qu’il m’adressait étaient soit un pouce levé pour laisser vivre ou vers le bas pour tuer. Sinon le responsable de l’ordre, un autre humain; énorme celui la, et tout noir; était chargé de nous. On l’appelait le fouet, je ne pense pas avoir besoin d’expliquer pourquoi. J’ai su par la suite que les membres de mon espèce était rare, que j’était un sang-mêlé, une anomalie, et c’est ce qui me rendait spéciale pour Kalennas.

C’était un collectionneur de races, mais pas seulement, rien n’était plus beau a voir pour lui qu’une mêlé ou chaque combattant était d’une race différente. La loi du plus fort, la chaîne alimentaire. J’ai dit une bêtise, j’ai souvent entendu sa voix s’étendre au dessus du fracas les lames pour affirmer ce genre de chose, mais c’est surtout son rire qui était omniprésent, à ça oui son rire je l’ai entendu. Je savais d’ailleurs que j’étais l’un de ses préférés rien qu’à ses cris et ses exclamations lors de mes combats. J’avais du coûté cher pour être autant apprécié ou alors c’était le privilège d’être un demi dragon.
Aussi loin que mes souvenirs remontent, je vois mon cachot, l’entrainement, les coups, la viande et le combat. Rien d’une vie avant mon maître. Quand j’ai repris ma liberté a 16 ans, je n’ai pas eu la possibilité d’en savoir plus sur mon passé..

Et puis depuis 5 mois, j’ai des visions, je vois des êtres comme moi, par milliers ou parfois seul, je vois des paysages que je n’ai jamais vu et je sens des choses que je ne saurais identifiées. Comme des souvenirs qui refont surface mais ce ne sont pas les miens. Oluf m’a apporté une réponse à mes questions, il traversait la tourndra nordique vers Gravêche dans une des caravanes que je protégeais moyennant salaire il y a encore quelque mois. ’’_C’est ton héritage draconnique_’’ qu’il ma dit. Des souvenirs de mes ancêtres destinés à me guider dans ma vie. J’en ai déduit une chose, mes ancêtres étaient de puissants guerriers et que si je voulait rencontrer d’autre dragons, ce serait par la voie de l’acier et du sang.

Comment j’ai retrouvé ma liberté ? Allons “compagnons”, nous venons tout juste de faire connaissance, vous aurez d’autre occasions d’entre mon histoire.

Draken

La Marche du Septentrion elbj Draken7